Objectifs et devoirs

Le fondateur de la Table Ronde fait partie de ces citoyens qui, impliquées dans leur époque, se sont engagés de tout leur coeur pour en modifier le cours. Ce n’est pas un hasard si la Table Ronde est devenue une expression des idées maîtresses de cette époque, que sont la volonté de progrès et de paix. Si l’association reflète cet esprit, elle est cependant tout à fait particulière dans le choix du moyen qu’elle se donne pour atteindre ses objectifs : réunir un échantillon d’individus représentatif de la société et leur offrir un forum d’épanouissement et d’amitié.

L’hypothèse est simple : un ensemble de jeunes hommes ouverts, responsables, riches de cœur, noués par une amitié planétaire constitue un vecteur de progrès intellectuel et moral et de paix pour la société entière.

Les objectifs des associations nationales Table Ronde reflètent cette idée. Il en va donc de même pour les buts de la Table Ronde Luxembourgeoise, qui sont calqués sur ceux de la Table Ronde Française, sa Table marraine :

  • Favoriser le rapprochement d'hommes jeunes exerçant des professions différentes ;
  • Démontrer que toute profession exercée avec honneur et conscience est utile à la communauté ;
  • Amener chacun de ses membres, par son exemple personnel, à assurer le prestige de sa profession, occupation ou fonction et à en faire connaître aux autres la valeur propre ;
  • Promouvoir les plus hautes valeurs morales, tant professionnelles que civiques ;
  • Favoriser l’entente, la compréhension, la paix internationale en développant et maintenant à travers le monde des relations cordiales entre des hommes représentant diverses professions ;
  • La Table Ronde Luxembourgeoise s’interdit toute expression d’opinion, toute discussion, tout vote dans le domaine de la politique ou de la religion. 

Il serait trop long et trop ambitieux d’essayer d’expliquer toute la signification de ces objectifs, mais quelques commentaires peuvent être utiles :

Diversité des professions et progrès intellectuel

Le nom de l’association « Round Table » et son leitmotiv « Adopt-adapt-improve » sont directement tirés d’un discours du Prince de Galles à l’occasion d’une foire industrielle en 1927 : « Les jeunes professionnels et commerçants de ce pays doivent se rassembler autour de la table (Table Ronde), adopter les méthodes qui ont fait leurs preuves par le passé (adopt), les adapter en fonction des besoin du progrès (adapt) et les améliorer chaque fois que c’est possible (improve). » La Table Ronde est donc également conçue comme un moteur du progrès technique en recherchant le rassemblement de professionnels méritants de chaque domaine, une espèce de « think tank » avant la lettre.

L’objectif est cependant d’ordre intellectuel et surtout moral. En apprenant à connaître des professions différentes, les membres peuvent certes découvrir synergies ou complémentarités, mais ils élargissent surtout leur horizon intellectuel. La recherche de la diversité équivaut donc à la recherche du spectre le plus large et le plus ouvert du savoir pour faire de la Table Ronde un forum fertile d’échange d’idées.

Diversité, individualisme et progrès moral

Comme la 1ère révolution industrielle au XIXe siècle, le boom économique de l’après-guerre améliore le bien-être des populations. Mais il conduit aussi à la dégradation du statut de l’individu, qu'il réduit au rang de consommateur de produits de masse et travailleur à la chaîne d’une part, et conduit aussi au déclin des valeurs traditionnelles, peu compatibles avec le principe économique de maximisation du gain individuel, d’autre part. Face à cette évolution, la Table Ronde constitue un havre pour éviter l’érosion du statut de l’individu et des valeurs civiques.

Le modèle de société que l'association propose repose sur des individus responsables et conscients, amoureux et respectueux de leurs métiers, exercés dans le but d’être utiles à la société. Dans ce contexte, la recherche de la diversité peut résulter de plusieurs considérations. D’abord, un modèle de société se doit d’être complet et représentatif pour ne pas être réfuté. Ensuite, il s’agit de promouvoir ces valeurs dans tous les secteurs. Finalement, le but peut être de constituer un réseau quasiment autarcique qui peut servir d’exemple au reste de la société.

À cette aspiration de progrès moral va rapidement être associée une action charitable directe et concrète (community service), alimentée par l’effort de ses membres et qui consiste à aider des individus, projets ou organisations dans le besoin. Aujourd’hui, cette action est un des piliers fondamentaux de l’association.

Diversité, amitié et paix internationale

Par la diversité de ses membres, la Table Ronde veut favoriser l'ouverture, la tolérance et la compréhension afin de promouvoir un réseau d’amitié qui doit constituer un facteur de paix dans le monde. La Table Ronde est donc l’expression de la volonté d’œuvrer activement pour préserver la paix fondée sur l’amitié des individus. Cette aspiration est une de ses principales raisons d’être et la motivation de son expansionnisme. Elle a mis en place un réseau mondial d’associations afin de promouvoir ses valeurs à l’échelle planétaire, contribuant ainsi à la paix internationale.

La Table Ronde organise de nombreux événements pour rassembler les membres de différents pays afin de tisser cette trame d’amitié qui constitue le cœur même de l’association.
Dans cet ordre d’idées, elle refuse d’exprimer toute opinion dans les causes qui divisent traditionnellement les hommes, à savoir la politique et la religion.

La diversité des membres est donc une pierre angulaire de l’association et un critère fondamental. Ainsi, la Table Ronde Luxembourgeoise veille toujours à un recrutement équilibré et varié dans chaque profession. Il faut entendre profession au sens large, c'est-à-dire tout rôle utile au fonctionnement de la communauté.